Une délégation marocaine à la découverte des compétences valaisannes

Le Maroc est intéressé à mieux connaître et appréhender le fonctionnement et les compétences valaisannes en matière de formation, de recherche et de développement rural. Une délégation officielle marocaine a passé une semaine en Valais afin d’analyser le potentiel de collaboration entre les deux pays. Des projets de convention de partenariat ainsi que plusieurs idées concrètes de collaboration ont notamment été discutés.

Une délégation officielle du Maroc emmenée par Monsieur Abdellatif El Bouch, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle, a passé une semaine en Valais pour découvrir les domaines de la formation, de l’agriculture et de l’économie. Elle a notamment rencontré les responsables du Service de la formation professionnelle qui lui ont présenté le système dual valaisan, les écoles de formation professionnelle de Sion ainsi que l’Institut Icare, actif dans la recherche informatique. Les invités ont également découvert la HES-SO Valais-Wallis, filière santé-sociale, la Fondation The Ark et le Regent Collège de Crans-Montana. La visite s’est poursuivie par la présentation du service cantonal de l’agriculture, de son école de Châteauneuf et du site de recherche agronomique Agroscope à Conthey. Pour compléter le volet économique, l’opportunité a également été offerte à la délégation marocaine de pouvoir se rendre sur les sites de plusieurs entreprises valaisannes pour mieux comprendre leur fonctionnement et leur organisation. Après une présentation du centre sportif cantonal d’Ovronnaz, le programme s’est conclu par un volet culturel avec une visite de la Fondation Pierre Gianadda.

Ces événements ont permis de mettre en exergue des opportunités d’ouvertures et de créations d’emploi et des potentiels de coopération maroco-suisse, sous forme de partenariats privés-publics (PPP). Cette rencontre s’inscrit dans la continuité des premiers contacts établis en 2017 sous la coordination de M. Georges Bruchez, fondateur ONSuisse-Maroc et Mme Marie Walschap, coordination internationale.

Des potentiels de collaboration ont notamment été identifiés dans les domaines de la formation professionnelle, de l’agriculture, de la santé, du sport, du développement des énergies renouvelables et du développement de filières à valeur ajoutée dans les domaines du fromage, des plantes aromatiques et des fruits.

Les fructueux échanges bilatéraux ont permis de renforcer les liens et les collaborations entre le Royaume du Maroc et le Valais et devraient déboucher sur une convention-cadre et la mise en place de projets concrets d’ici à la fin de l’année 2018.